île Rodrigue
reserver sejour rodrigues

Récit de voyage à Rodrigues

Mon arrivée sur l'île de Rodrigues...

Coralie, conseillère voyages spécialisée chez Tropicalement Vôtre revient de son séjour à Rodrigues. Après un séjour actif sur l'ile de la Réunion, elle part à la découverte de l'île Rodrigues et nous raconte ...

Plage de l'île RodriguesCela fait des années que j’entends parler de cette « Cendrillon des Mascareignes » : Rodrigues au grand cœur, petite ile oubliée de l’Océan Indien...

Les livres m’auront donné envie de m’y rendre, les échanges par e-mail et par téléphone avec les locaux m’auront donné envie de les rencontrer et enfin ma curiosité et mon attachement à ces îles encore si peu connues m’auront tout simplement donné envie de la vivre !

Il parait que Rodrigues se vit… Que les rodriguais sont si attachants et si souriants et que la douceur de vivre y est incomparable...

Je suis actuellement à l'île de la Réunion et malgré tout un peu triste de quitter cette terre de contraste que je crois avoir finalement réussi à apprivoiser.

Mais il est temps pour moi de m’envoler vers la belle Rodrigues !
Déjà, ma soif de découverte à la recherche d’authenticité, de partage, de retour aux sources et de générosité m’envahit. J’ai déjà envie d’y être…

Curieusement, à peine arrivée sur le tarmac de l’aéroport, je ressens exactement ce même sentiment qui m’émerveille à chaque découverte d’une nouvelle île.
Certains m’avaient prévenu en me disant que je retrouverais ce sentiment à Rodrigues, cette douceur de vivre qui me plait tant en Polynésie !

Et c’est avec le sourire aux lèvres de tous ses habitants que j’ai été si chaleureusement accueillie sur le sol Rodriguais !

Quant à mon guide, elle venait de m’envoyer un petit message sur mon portable mauricien me disant qu’elle ne serait finalement pas là pour m’accueillir…

vacance à RodriguesA peine passé la douane, je la trouve là, en face de moi. Elle m’attendait, les bras ouverts en rigolant à tue tête de sa petite blague !

Mon guide Kisna, cette belle et souriante Rodriguaise avait donné le ton… Mon séjour à Rodrigues s’annonçait à la hauteur de mes attentes et peut être même plus…

En tout cas, ce séjour à Rodrigues serait certainement bercé par une chaleureuse douceur de vivre qui ne me laissera pas indifférente...

Il m’aura fallu une seule nuit pour m’habituer. A 6h ce matin, j’étais déjà réveillée par les doux rayons de soleil qui traversaient les rideaux de ma chambre à l’hôtel Mourouk Ebony, situé sur la côte est de l’île.

Et hop, en un instant je me retrouvais déjà dehors, trop curieuse de découvrir de mes propres yeux ce qui m’y attendait.

Cette immensité de bleu était là, devant mes yeux : un lagon à perte de vue, doucement effleuré par ces petits bateaux à voiles et les kitesurfeurs matinaux. L’idée même que je m’étais faite de Rodrigues était là juste devant mes yeux, telle une sublime carte postale. Et pourtant la pluie tropicale commençait à se montrer !

Paysages de l'île RodriguesRegardant les nuages défiler à toute allure, je ne m’inquiétais de rien, et n’avait qu’une hâte : celle de retrouver ma guide et de partir à la découverte de Rodrigues.

Ce jour là, j’ai découvert de jolies petites adresses hôtelières. Il règne ici un vrai tourisme de proximité et les gites sont un véritable moyen de découvrir la culture Rodriguaise.

Le soleil brille, les rodriguais me sourient à tous les coins de rue et les panoramas sont époustouflants. Je ne cesse de demander au chauffeur de s’arrêter pour m’imprégner de ces images et des points de vues extraordinaires sur ces dégradés de turquoise et ces ilots parsemés dans le lagon...

La vie ici me parait si simple. Chaque chose, chaque personne, ou encore chaque animal y trouve sa place. Je souris, on me sourit, je salue, on me salue, je parle, on me répond... Et tout est fait avec tellement de gentillesse et de spontanéité !

J’en suis déconcertée mais ce n’est pas vraiment le mot approprié. Je dirais plutôt que je me sent bien... et ce dans la simplicité des choses !

C’est comme si une parenthèse de ma vie commençait là… là où le temps s’ est arrêté.

Chaque jour défila à grande vitesse, sans que je puisse penser à quoi que ce soit, sans avoir le temps de m’ennuyer. J’avais cette envie d’en prendre plein les yeux et surtout plein le cœur !

Mais mon aventure à Rodrigues ne s'arrête pas là... Affaire à suivre !